Rapport du conseil communal du 25 juin 2019

Le conseil communal s’est réuni presqu’au complet (22 membres sur 23). Quelques points très importants concernant les finances et l’organigramme de la commune ont été abordés.

Ce mois de juin a été par ailleurs très intensif pour les conseillers communaux car trois commissions ont été organisées la semaine précédente : une commission des finances, une commission gestion (matières administratives) et une commission mobilité. Ce qui a permis de déjà préparer à l’avance certains points de l’ordre du jour. Pour rappel, toutes les commissions sont publiques et l’ordre du jour est publié sur le site de la commune.

Le premier point administratif concerne les comptes pour 2018 et le budget rectificatif pour 2019. Il a été décidé de libérer un budget pour renforcer les effectifs dans les services. En effet, un manque de personnes qualifiées dans certains secteurs est un obstacle à la réalisation d’investissements majeurs (travaux publics : pistes cyclables, les routes, l’égouttage ; le patrimoine, etc.). Le conseil communal a voté favorablement et convient que 5 postes supplémentaires devraient être pourvus immédiatement. Le conseil communal demande également plus de visibilité sur les chiffres qui seront présentés lors d’une réunion ultérieure.

Le président du conseil communal, Luc Timmermans (Pro-Kraainem) propose de reporter le point sur le règlement d’ordre intérieur pour laisser le temps à tous les conseillers communaux d’étudier le dossier et de prendre connaissance du nouveau décret local.  Ce point sera à l’ordre du jour de la prochaine commission “Gestion” à organiser d’urgence.

Les conseillers communaux ont pris connaissance du nouveau rapport d’audit 2019 de la gestion générale des services communaux. Carel Edwards (Kraainem-Unie) demande si ce document important, a été discuté au sein du collège et si c’est un document public ? Et Anja Vermeulen (Kraainem-Unie) en profite pour demander quel système sera utilisé pour l’application et le suivi de cet audit.  La directrice générale, Joëlle Eggermont, répond qu’il s’agit bien d’un document public et qu’un feedback sera fait au moins une fois par an.

Après ces points plus administratifs, un point concernant le mobilier urbain est soumis à l’approbation du conseil communal. Il s’agit d’un dossier important, une demande d’étendre un contrat pour 10 ans d’occupation de l’espace public pour des panneaux publicitaires aux arrêts de bus. Les deux entreprises demanderesses càd JC Decaux et ClearChannel ont le monopole dans ce secteur. Ce dossier a été problématique par le passé, c’est pourquoi Olivier Joris (Pro-Kraainem) demande qu’il soit traité lors de la prochaine commission “Mobilité”. La liste des endroits doit également être analysée et au minimum prévenir les habitants. Nathalie Woitrin (Kraainem-Unie) suggère d’alterner les publicités avec un plan de la commune. L’échevin Pierre Simon (MR) explique qu’à l’ère des smartphones, il y a moins d’intérêt de la part des citoyens pour consulter un plan de la commune sur panneaux. 

Comme convenu en début de législature, chaque conseiller qui assiste à une assemblée d’une intercommunale doit en présenter un rapport au conseil communal. Nous prenons connaissance ainsi successivement des rapports des assemblées générales de :

  • Logo Zenneland, par Marie-France Constant (Kraainem-Unie)
  • Openbaar Groen, par Vinciane De Meutter-Cardinael (Kraainem-Unie)
  • Zefier, par Anja Vermeulen (Kraainem-Unie)

En fin de séance, en l’absence d’Arnold d’Oreye (DéFi), Alain Van Herck (DéFi) re-demande de voter un point sur l’introduction d’un article dans le prochain journal communal sur le choix de la langue utilisée par la population pour les documents officiels de l’administration communale. 

Ce n’est pas la première fois que ce point revient au conseil, cette fois avec une formulation différente (plus correcte…). Chaque conseiller de tous les groupes politiques convient de la nécessité d’informer correctement les résidents de leurs droits en la matière. Toutefois, le bourgmestre Bertrand Waucquez rappelle que la décision du Conseil d’Etat concernant la non nomination des 4 bourgmestres est attendue dans les prochains jours, que cette décision clarifiera les droits de la population francophone, et qu’il vaut donc mieux attendre ces conclusions afin de pouvoir ainsi fournir à la population une information complète et correcte, sans créer la moindre confusion. Le bourgmestre ajoute que ce point de vue est également conforme à l’avis du conseiller juridique de la commune, Christophe Clerin (directeur général adjoint) – qui nous conseille également d’attendre le jugement parce que les deux questions sont bien sûr liées entre elles. Selon Véronique Caprasse (DéFi), ces deux affaires n’ont rien à voir l’une avec l’autre… 

La discussion s’échauffe (vu la température de la pièce) et la séance est suspendue. Finalement, la majorité des conseillers ont voté en faveur de la publication de l’article dans le prochain journal communal, sous réserve d’une correction proposée par Dorothée Cardon (Pro-Kraainem).

Le dernier point concerne un amendement proposé par Alain Van Herck (DéFi) concernant les subsides communaux pour les panneaux solaires. Mr Van Herck propose d’octroyer une aide de 500 euros pour les citoyens de Kraainem. En effet, les subventions des différents gouvernements ont été supprimées parce que l’investissement s’amortit par lui-même. Bertrand Waucquez (Kraainem-Unie) explique que lorsqu’on parle de panneaux solaires [ou de toute forme d’isolation], il est nécessaire d’aborder le sujet avec les nuances nécessaires, en tenant compte également du cycle de vie d’un panneau solaire, de la qualité de l’installateur, de l’impact environnemental (production, recyclage, etc.). Ce sujet doit être exploré plus en profondeur et sera soumis à nouveau au prochain conseil communal.

Une session d’information en la matière est prévue le 6 novembre prochain pour tous les citoyens. 

La séance se termine avec les questions des conseillers communaux. On retiendra en particulier :

  • Par Sarra Crucifix (MR) : Quelle est la raison de l’augmentation des décollages des avions à partir de la piste 25 avec un virage serré ? L’échevine Elisabeth de Foestraets (MR) répond qu’elle va demander une analyse aux services
  • Par Sarra Crucifix (MR) : Question sur la médiation de bon voisinage: est-ce prévu dans la préparation du nouveau budget ? Le bourgmestre explique que des accords concrets doivent être conclus avec la commune voisine de Wezembeek-Oppem avant que ce service puisse démarrer
  • Par André Ivansky (Kraainem-Unie): Qu’en est-il du problème des sacs poubelles déchiquetés ? Elisabeth de Foestraets (MR) explique qu’Interza est d’avis que les habitants ne trient pas correctement leurs déchets et suggère que la police communique sur les mesures à prendre (par exemple, l’installation de caméras de surveillance à différents endroits dans la commune). La prochaine réunion avec Interza est prévue pour début août
  • Guillaume von Wintersdorff (Pro-Kraainem) annonce que le parc à conteneurs  de Kraainem sera fermé à partir de mi-août en raison des travaux de la piste cyclable du boulevard de la Woluwe. Le parc à conteneurs de Wezembeek serait accessible aux habitants de Kraainem pendant ces travaux, mais cela reste à confirmer