Conseil communal du 27 février 2018

Suite à une discussion concernant une imprécision dans le compte-rendu du dernier conseil communal, l’idée d’enregistrer les réunions refait surface. Depuis le début de la législature, Kraainem-Unie n’a cessé de plaider pour un enregistrement des conseils communaux. Il semble que la majorité soit enfin favorable à cette idée. Il reste à voir si cela va se concrétiser dans les faits (modification du règlement d’ordre intérieur).

Le Collège a enfin trouvé un accord sur la répartition des compétences. Depuis janvier 2016 (date du passage de flambeau entre la bourgmestre Véronique Caprasse et Dorothée Cardon), les « tractations » entre les différents échevins n’avaient en effet jamais abouti. Pour la fin de cette législature, les compétences sont donc réparties comme suit :

  • Dorothée Cardon : police et sécurité, état civil, communication et événements
  • Véronique Caprasse : politique de l’enfance, jumelage, coopération au développement, enseignement
  • Elisabeth de Foestraets : environnement, affaires sociales et santé, prévention
  • Françoise Devleeschouwer : urbanisme, finances, sports
  • Olivier Joris : travaux publics, jeunesse, ICT, patrimoine, mobilité
  • Thierry Van de Plas : cimetière, cimetière juif, culture, personnel

On peut bien entendu s’étonner de voir que Thierry Van de Plas a soudain récupérer certaines compétences. Il avait en effet été démis de ses fonctions par le Collège pour négationnisme en octobre 2014 (en savoir plus sur cette histoire).

Le plan pluri-annuel et le budget 2018 ont été votés. Open a voté contre et Kraainem-Unie s’est abstenu à cause de certaines imprécisions, notamment au sujet de la Hoeve Van Deuren et du Pikdorenveld.

Suite au passage de flambeau entre Arnold d’Oreye et Françoise Devleeschouwer, un jeu de chaises musicales a eu lieu au niveau de la composition des commissions. Retenons que Dominique Houtart (Union-MR) a pris la présidence de la commission des matières administratives (qui comprend bizarrement aussi les questions en rapport avec la mobilité). Bertrand Waucquez (Kraainem-Unie) demande d’organiser une réunion de cette commission sur le sujet de l’avenir du Pikdorenveld.

A la demande d’Alain Van Herk, une motion concernant le maintien des facilités dans la commune de Renaix a été votée. Dans cette motion, il est entre autre demandé au gouvernement fédéral de ne pas procéder à une révision de la loi concernant les facilités et de s’opposer à une révision de la liste des communes bénéficiant des facilités (voir texte complet ici). Open a voté contre et Kraainem-Unie s’est abstenu car il n’y a en réalité aucune raison de croire que les facilités à Renaix pourraient disparaître. En effet, la suppression des facilités requiert une majorité des 2/3 au Parlement Fédéral. Ce scénario est bien entendu impensable.

Une motion concernant les visites domiciliaires a également été votée (Union-Défi, Union-CdH et Kraainem-Unie : oui – Union-MR : abstention – Open : non). Cette motion demande notamment au Parlement fédéral de rejeter le projet de loi qui permettrait les visites domiciliaires (voit texte complet ici).

Johan Forton (Kraainem-Unie) pose à nouveau la question de savoir quelles sont les différentes solutions envisagées pour les unités scoutes 39 et 88. Olivier Joris cite différentes options, dépendant de l’usage (stockage du matériel de camp ou lieu de réunion et rencontre) : l’ancienne justice de paix, les écoles, la salle Cammeland, le hall des sports, la Hoeve Van Deuren. Concernant la nouvelle salle polyvalente, le Collège a approuvé l’adjudication le 14/02/2017. Les travaux de démolition de la salle PAT ne débuteraient cependant pas avant juin 2018.

Prochain conseil communal : 27 mars 2018