Résumé du conseil communal du 19/12/2017

Le budget de la commune pour 2018

Cette réunion du conseil communal était la dernière chance de voter le budget pour 2018. Malheureusement, ce point n’était pas à l’ordre du jour et aucune information ne fut donnée quant au timing de la présentation de celui-ci au conseil communal. Kraainem fonctionne donc depuis le 1er janvier 2018 selon le principe des douzièmes provisoires, cela signifie que la commune ne peut dépenser chaque mois qu’un douzième du budget de l’année précédente. Une telle mesure exceptionnelle n’est hélas à Kraainem que … la routine.  Le précompte immobilier reste inchangé. Les subsides 2017 pour les associations sportives et culturelles, ainsi que pour les mouvements de jeunesse ont été votés.

 

Autres points

Arnold d’Oreye de Lantremange a démissionné de sa fonction d’échevin des finances et de l’urbanisme. Il passe le flambeau à Françoise Devleeschouwer (DéFI, ex MR). Pour la bourgmestre, cela reste encore à voir avec quelles compétences…. Réaction d’un conseiller communal de Défi : “Tu ne peux pas t’empêcher de foutre la  merde”. (sic)

Les dispositions pratiques ont été entamées pour le passage de Vivaqua à De Watergroep.

L’usage des véhicules de société par le management des services communaux fut remis sur le tapis par Open. Dans quelle mesure ces véhicules peuvent-ils êtres utilisés ? Pour combien de km par an ? Des questions qui restent toujours sans réponse…

Kraainem-Unie a également interpelé le Collège quant à l’usage du parking du métro par les Kraainemois suite à la fermeture de celui-ci aux non-abonnés.  (Pour rappel, une des conditions d’obtention d’un abonnement est d’habiter à plus de 2 km de la station de métro, ce qui exclut de facto une majorité de Kraainemois). Le Collège a promis de questionner en ce sens la région de Bruxelles-Capitale (territoire sur lequel se trouve la station).

Kraainem-Unie a égalerment à nouveau réclamé  de la clarté sur le statut du cimetière Juif de Kraainem et sur la règlementation qui s’y applique. A notre grande satisfaction, il semble que des actions aient été entreprises : détermination cadastrale, contacts avec les propriétaires/gestionnaires des concessions… Nous vous tiendrons au courant.

Enfin, dernier point, mais pas des moindres, les commerçants qui subissent depuis deux ans des pertes financières consécutives aux travaux du Bd de la Woluwe entrent en compte pour un soutien financier, du moins sur le territoire de la commune de Zaventem. Dans cette commune, une interprétation créative des règles permet de leur donner un coup de main…  Les commerçants situés sur le territoire de Kraainem ne reçoivent pas ce soutien. Pourquoi ? Des explications furent demandées à l’échevin Joris, mais hélas personne ne comprit la réponse qu’il lut. Lui non plus probablement….  Pas facile d’être commerçant aujourd’hui à Kraainem !

 

Prochain conseil communal : 30/01/2018 à 18h30