Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés

La politique migratoire est au coeur de tous les débats. Pour le citoyen, entre migrants, demandeurs d’asile, réfugiés ou illégaux, difficile de s’y retrouver.

Qu’est-ce qu’un migrant ? Un migrant est tout simplement quelqu’un qui quitte son pays d’origine pour un autre. Sous ce terme, les journaux parlent principalement des personnes qui quittent des zones de guerre (Soudan, Érythrée,…) pour un supposé paradis que serait l’Angleterre. La Belgique n’est donc qu’une zone de transit, qu’ils espèrent traverser au plus vite, et où malheureusement ils sont laissés à l’abandon.

Pourquoi veulent-ils tous aller en Angleterre ? De nombreuses fausses informations circulent parmi les migrants et notamment que l’Angleterre n’applique pas le traité de Dublin et qu’ils ne seront pas renvoyés dans un autre pays. La langue et les contacts (amis, famille) sur place jouent évidemment aussi un rôle dans leur choix pour cette destination.

Pour les Kraainemois, les migrants du Parc Maximilien peuvent sembler bien loin, mais chaque jour des dizaines d’habitants de la commune se mobilisent : ils les hébergent, les nourrissent, les conduisent d’un endroit à l’autre, ou tout simplement les conseillent.

Comment aider à Kraainem ?

1) Héberger. Vous choisissez votre jour, un simple sms avec vos coordonnées et le nombre de places disponibles, et les migrants arrivent chez vous le soir même. L’antenne de la Plateforme citoyenne qui regroupe les communes de Kraainem, Wezembeek, Woluwe et Sterrebeek est là pour vous encadrer. N’hésitez pas à rencontrer des hébergeurs et entendre leurs témoignages émouvants (www.perlesdaccueil.be).

2) Je voudrais bien… mais ma maison est trop petite : lessiver, jouer au taxi, récolter des vivres ou des vêtements (liste des besoins) : des détails qui semblent anodins, et qui pourtant sont autant de bouffées d’oxygène pour les hébergeurs habitués…

3) Mais encore ? Pas mal d’ASBL sont en manque cruel de bénévoles. Par exemple, les (petits et grands) hébergements collectifs ont besoin de soutien, qu’il soit en temps ou en argent.

Est-ce légal ? Oui, ce type d’aide rentre dans le cadre de la clause humanitaire de la loi du 15/12/1980 (articles 77 et 77bis). Ce qui n’est pas l’égal : tout ce qui sort de ce cadre humanitaire, comme par exemple donner/accepter de l’argent, amener les migrants sur un parking (plus d’info via la plateforme),…

Que fait la commune ? En décembre 2018, un groupe de travail a été constitué afin d’évaluer les possibilités d’aide à la plateforme citoyenne. Les conclusions ont été présentées au conseil communal du 18 décembre 2018 (voir le compte-rendu du conseil communal). Une séance d’information a été organisée par la Plateforme citoyenne le 23 janvier 2019 à la maison communale afin de sensibiliser les citoyens à la cause migratoire.

Infos et contact :

Facebook : www.facebook.com/groups/hebergementcitoyen.wokra.woluwe/

Email : refugeeskraainem@gmail.com

En savoir plus :