Piste cyclable av. de Tervueren : marche arrière de la Région flamande

La ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters, a renoncé au projet de suppression d’un des deux axes actuels du tronçon de l’avenue de Tervuren.
Le projet d’autoroute cyclable qui était censé occuper l’axe sortant actuel du trafic routier sera probablement déplacé à l’endroit de la piste cyclable actuelle.
La majorité politique à Kraainem avait émis de grands doutes quant au bien-fondé de ce projet et avait organisé une commission mobilité (entre temps annulée suite à la décision de la Région Flamande) pour examiner l’impact de ce projet sur la fluidité de la circulation dans notre commune.
Les bourgmestres de Kraainem, Wezembeek-Oppem, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe Saint-Pierre ont par ailleurs décidé d’adopter des positions communes pour répondre aux projets des autorités flamandes en ce qui concerne la mobilité et qui auront des conséquences pour leurs habitants et les activités économiques dans cette partie de Bruxelles et sa proche périphérie.

Recevoir notre newsletter