Les points forts du conseil communal du 22 mars 2022

Le conseil communal commence par confirmer la décision du Collège des Bourgmestre et Echevins du 8 mars d’accorder une aide d’urgence de 5.000 EUR à l’Ukraine via le consortium 12 12. Une motion commune – majorité et opposition – de soutien à l’Ukraine, introduite par Carel Edwards (Kraainem-Unie) et coordonnée avec Véronique Caprasse (DéFi) est ensuite votée à l’unanimité. Dans cette motion, la commune demande au gouvernement fédéral de faire tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir une solution internationale pacifique, et confirme qu’elle prendra toutes ses responsabilités – financières, administratives et logistiques – pour accueillir les réfugiés victimes de cette guerre.

Le conseil communal approuve ensuite une modification au règlement d’ordre intérieur de l’Agora, prévoyant la possibilité d’y organiser certains rassemblements familiaux privés à l’occasion de funérailles.

Le conseil communal vote ensuite une motion de Vinciane De Meutter-Cardinael (Kraainem-Unie) portant sur le nouveau calendrier scolaire qui est sur le point d’être voté en Fédération Wallonie Bruxelles. Ce nouveau calendrier prévoit une alternance sept semaines de cours / deux semaines de congé et redistribue donc les congés scolaires sur l’année en raccourcissant les vacances d’été et étendant à deux semaines les congés d’automne et de printemps. La Flandre n’ayant pas prévu à ce stade d’adapter son calendrier, de nombreux problèmes d’organisation se poseront pour certaines familles, associations sportives ou de jeunesse, notamment Kraainemoises. Dans cette motion, la commune de Kraainem reconnaît le bien-fondé de la réforme du calendrier pour le bien-être et les apprentissages des enfants. Cependant, elle demande expressément aux parlementaires de la Fédération Wallonie Bruxelles – qui doivent approuver le texte fin mars – de voter un amendement afin que la réforme puisse être discutée et – le cas échéant – votée dans les deux autres communautés.

Dans les questions orales des conseillers communaux, Françoise De Vleeschouwer (DéFi) déplore à nouveau le manque de bilinguisme de Fluvius, ce qui peut poser des problèmes de compréhension pour certains citoyens dans le cadre du passage du gaz pauvre au gaz riche dans notre commune. Le bourgmestre (re)confirme que le problème est connu et que la commune a formellement contacté Fluvius à plusieurs reprises pour demander une traduction systématique des informations communiquées dans les communes à facilités. Malheureusement la commune ne dispose pas de moyen juridique pour contraindre Fluvius à le faire. Pour clôturer le sujet, le bourgmestre Bertrand Waucquez (Kraainem-Unie) informe le conseil communal qu’il va se mettre en contact à ce sujet avec les autres communes à facilités, et voir dans quelle mesure une démarche commune pourrait être envisagée.

Bruno Vandersteen (MR) demande un état des lieux de la coupure du Boulevard de la Woluwe. L’échevin de la mobilité Johan Forton (Kraainem-Unie) confirme qu’il n’y a pas de nouvel élément récent dans ce dossier. Le bourgmestre continue par ailleurs la concertation mise en place avec les autres communes impactées.

Guillaume von Wintersdorff (Pro Kraainem) est membre du conseil d’administration d’Interza et donne – à ce titre – au conseil communal son point de vue sur la problématique de la reconstruction d’un parc de recyclage à Kraainem. Il rappelle que ce parc de recyclage était situé sur un terrain qui appartient à la Région Flamande qui l’avait prêté à la commune par le passé. La Région Flamande a utilisé une partie de ce terrain pour y construire la piste cyclable F202. Reconstruire un parc de recyclage à cet endroit impliquerait un investissement important (évalué à ce stade à un demi-millions d’euros), sans aucune garantie de pouvoir continuer à disposer de ce terrain à long terme. D’autre part, l’emplacement est de toute façon devenu trop petit que pour pouvoir offrir l’ensemble des services. Enfin, une enquête menée par Interza a montré que les Kraainemois étaient satisfaits de la localisation, du service et du système de réservation du parc de recyclage actuellement partagé à Wezembeek-Oppem.

Suite à sa question au conseil communal du mois de février, Carel Edwards commente les chiffres qu’il a reçus sur les prestations effectuées par le personnel des administrations de Kraainem, Wezembeek-Oppem et Zaventem dans le centre de vaccination commun aux trois communes. Il en ressort que les prestations de Kraainem sont de 50% supérieures à ce qui était attendu d’elle, et trois fois plus importantes que celles de notre commune voisine et comparable de Wezembeek-Oppem. Carel Edwards se réjouit de la contribution exceptionnelle de notre commune à l’effort de vaccination mais s’interroge sur l’accord prévu avec les autres communes pour compenser cette différence d’heures prestées. Le bourgmestre Bertrand Waucquez confirme ces données. Il salue l’implication et l’efficacité – qui ont été fortement appréciées – de toutes les personnes qui ont été actives au sein du centre de vaccination et confirme qu’une compensation financière entre communes est prévue.

Prochain conseil communal : 26 avril à 19h

Recevoir notre newsletter