Kraainem-Unie devient le plus grand parti de Kraainem et fournira  en principe le bourgmestre

Nous passons de 4 à 8 sièges au conseil communal et nous avons 2 échevins au Collège. Nous pensons avoir trouvé avec la Liste du Bourgmestre (LB = 4 élus) la formule qui correspond au changement souhaité par les électeurs.

La majorité des électeurs n’a pas voté pour MR/DéFI, un cartel électoral qui a été constitué par des bureaux politiques en dehors de Kraainem, avec un changement de bourgmestre après 3 ans. La majorité a donné sa voix à Kraainem-Unie et LB, listes bilingues “made in Kraainem”.

La porte reste toutefois grande ouverte pour une collaboration constructive avec MR-DéFI. Étant donné que Kraainem-Unie et MR/Défi sont également représentés au Collège, le concept de majorité contre opposition n’est pas pertinent, et une coopération efficace s’impose logiquement à toutes les parties.

Kraainem a besoin d’un nouveau concept de responsabilité politique et administrative envers les citoyens. Nous voulons réaliser notre programme afin d’améliorer les matières dont se plaignent de nombreux citoyens. Nous voulons réaliser cet objectif en collaboration avec des gens qui partagent les priorités de notre mouvement.

Nous allons travailler avec LB à une remise en état. Remise en état de l’infrastructure communale, mais aussi des relations mises à rude épreuve entre partis politiques et entre les mandataires et l’administration, ce qui a mené au fil des ans à une guerre interne au sein de la majorité actuelle.

Au cours des six prochaines années, nous travaillerons en toute transparence avec les régions, les municipalités voisines et tout partenaire politique qui souhaite servir l’intérêt général avec des solutions communes et intégrées aux problèmes de Kraainem tels que la mobilité, les espaces verts, les inondations, la planification urbaine, l’environnement, etc.

Nous défendrons les droits de tous : facilités pour les francophones, respect de l’identité flamande, soutien social pour tous ceux qui en ont besoin.