Compte-rendu du conseil CPAS du 30 septembre 2021

Chantal Ochelen (PK) ayant décidé de se retirer pour raisons personnelles, la Présidente la remercie pour son très long engagement au CPAS et son action efficace et avisée. Damien Filippi tient à la remercier à son tour pour l’excellent travail d’équipe avec elle et regrette que le Conseil perde une personne qui ait autant d’expérience et d’expertise. 

Gilbert Theunis (PK) prête ensuite serment comme nouveau conseiller. 

Le Conseil prend connaissance de l’état d’avancement dans la réalisation du plan pluriannuel au 1er semestre 2021. Ce document a été établi par le nouveau directeur financier qui vient de prêter serment. Le Conseil se réjouit de cette nomination. 

Il prend également connaissance du rapport 2020 établi par l’administration qui présente les progrès faits dans l’organisation et la gestion (« organisatiebeheersing »). KU déplore la difficulté que la commune éprouve pour recruter et garder ses collaborateurs. L’instabilité en matière de personnel est importante.  KU insiste également sur la nécessité de se concentrer sur les services à rendre à la population. 

Le Conseil CPAS décide que les jetons de présence du mois de septembre seront versés à la Croix-Rouge afin de venir en aide aux victimes des inondations du mois de juillet.  

Le CPAS de Kraainem prend une nouvelle initiative (déjà introduite dans certaines communes de Flandre). Il prendra désormais en charge les frais d’obsèques (formule de base) de personnes démunies décédées sans postérité ou dont les héritiers sont trop démunis pour pouvoir y faire face. Le Conseil adopte à cette fin un règlement. 

Le service social a présenté un rapport sur les trois points suivants :  l’encadrement de familles « LOI » (Lokaal Opvang Initiatief, c’est-à-dire l’accueil de demandeurs d’asile) par l’asbl PIN ; l’accompagnement de personnes en vue de leur intégration sur le marché du travail ; enfin l’aide pour consommation d’énergie, d’eau et de télécommunications. 

Questions orales : KU fait état de la forte augmentation des prix du gaz et de l’électricité et demande quelles mesures la Présidente envisage pour amortir le choc. Celle-ci fait une réponse très longue où elle énumère tout ce que le CPAS fait déjà pour inciter les personnes à faire des économies d’énergie (lampes basse consommation, dégivrage réfrigérateur…), mais n’est pas favorable à une adaptation du règlement, p.ex. en élargissant les catégories de bénéficiaires, en augmentant les montants d’aide ou en distribuant l’aide deux fois par an plutôt qu’une fois.  KU fait alors deux propositions concrètes : 1) affecter les moyens covid exceptionnels reçus du fédéral à une aide supplémentaire pour l’énergie 2) faire la promotion des achats d’énergie groupés organisés au niveau de la province. On choisit chaque année le fournisseur qui propose les prix les plus avantageux, qui doivent rester stables pendant un an.  

Recevoir notre newsletter