Compte rendu du conseil CPAS du 26 juin 2022

Une grande partie du Conseil est consacrée à l’approbation des comptes annuels 2021 et des modifications à apporter au plan pluriannuel. Pour ce qui concerne le CPAS, on enregistre une hausse des dépenses (notamment pour le revenu d’intégration, qui représente une somme importante). Damien Filippi (Kraainem-Unie) demande si l’accueil des Ukrainiens grève notre budget. Ce n’est pas le cas : les CPAS reçoivent en effet une somme plus que suffisante pour couvrir les besoins.

Comme le CPAS n’a pas encore pu recruter le personnel recherché, nous avons fait des économies de ce côté-là.

Le coût de la Ferme van Deuren sera probablement revu à la hausse étant donné l’inflation et le prix de l’énergie et des matières premières.

Colette Storms (Kraainem-Unie) demande s’il ne faut pas prévoir des moyens supplémentaires pour faire face, dans les mois à venir, au nombre croissant de demandes d’allocations qui sont accordées aux personnes démunies (pour l’eau, l’énergie). D’après la Présidente ce n’est pas nécessaire à l’heure actuelle. Le directeur-adjoint dit qu’on pourrait élargir les catégories de bénéficiaires et/ou augmenter le montant de l’aide. Dans les deux cas, il faudrait une adaptation du règlement.

Les adaptations au plan pluriannuel sont approuvées.

Le Conseil se penche sur les résultats d’une analyse des risques psycho-sociaux chez le personnel. Le personnel affecté aux soins à domicile et les assistants sociaux sont surchargés (déficit de personnel) et épuisés. Ingrid Leyman (Kraainem-Unie) propose d’engager du personnel administratif pour alléger leurs tâches. Damien Filippi (Kraainem-Unie) suggère de faire appel à du personnel parti récemment à la retraite. Le directeur-adjoint annonce que deux personnes seront probablement recrutées au mois d’août.

Adaptation du ROI du Conseil : la législation flamande demande que l’on se réunisse à nouveau en présentiel ; si l’on veut que des réunions à distance, par Teams, restent possibles, il faut changer le ROI. La fraction DéFi-MR (majoritaire) admet les réunions digitales dans des circonstances exceptionnelles, mais ne veut pas entendre parler de réunions hybrides, contrairement à PK-KU qui y est favorable. Le vote profite aux propositions de Défi-MR : plus de réunions hybrides. Damien Filippi (Kraainem-Unie) demande que les personnes présentant des symptômes s’abstiennent de venir au Conseil pour éviter les contaminations.

Approbation des travaux à la salle de bain d’une maison appartenant au CPAS.

Présentation très complète de l’accueil des Ukrainiens (rapport rédigé par Yannick Poot).

Prochain Conseil CPAS : 30 août.

Recevoir notre newsletter