Compte-rendu du conseil CPAS du 1er avril 2021

Recevoir notre newsletter

Disponible sur YouTube

Un point important qui touche de près tous les Kraainemois. La commission des Affaires administratives a amendé le projet de  Règlement des plaintes et des signalements préparés par l’administration.  Le conseil communal a approuvé ce Règlement le 30 mars, c’est maintenant au tour du conseil CPAS de le voter, ce qui se fait à l’unanimité. Les citoyens pourront se plaindre en cas de service défaillant de l’administration, et ce pendant deux ans après les faits qui ont suscité le mécontentement. Les signalements concernent plutôt des situations dangereuses ou problématiques (feux en panne, trous dans la chaussée, arbre tombé, dépôt d’ordures sauvage…). L’administration a revu toutes les procédures afin d’accélérer les délais (accusé de réception dans les 48h et réponse sur le fond dans les 20 jours) et d’améliorer l’efficacité des services.

Le conseil vote ensuite à l’unanimité l’ajout d’un volet à la convention qui lie la commune à l’asbl 3WPlus (coaching en énergie). L’aspect ajouté concerne des scans énergétiques qui pourront être réalisés gratuitement pour un public-cible connu du CPAS (frais à charge de Fluvius). L’objectif est d’identifier les économies d’énergie possibles ou même d’exécuter de petits travaux d’isolation simples.

Introduction d’un nouvel instrument (BelRAI) pour identifier les besoins en soins des personnes malades particulièrement fragiles à partir du 1er juin 2021. Les services de soins à domicile du CPAS seront chargés de transmettre les données indicatives en vue d’une optimisation de la qualité et de la continuité des soins et d’une meilleure concertation multidisciplinaire parmi les intervenants du processus de soins. Cet outil d’évaluation remplace en fait le Belscore utilisé jusqu’à présent par le CPAS pour mesurer l’état de dépendance de personnes fragiles ou malades dont l’état de santé peut alors être pris en compte pour bénéficier notamment de l’assurance flamande « zorgverzekering ». L’assistante sociale du CPAS est habilitée à faire ces évaluations.

En ce qui concerne le déplacement au centre de vaccination de l’aéroport de Zaventem, les personnes de plus de 65 ans à mobilité réduite ne disposant pas d’un véhicule ni d’une alternative pour assurer leur déplacement peuvent faire appel au CPAS qui coordonnera le transport gratuit par un bénévole Mobilo ou un membre du personnel communal.