Compte-rendu du conseil communal du 27 avril 2021

Tous les membres du conseil communal étaient présents à l’exception de Mme de Foestraets. Il y a eu quelques soucis techniques pendant le conseil (les réunions se déroulent toujours via Microsoft Teams). Nous attendons avec impatience le jour où nous pourrons à nouveau nous réunir en présentiel !

Le compte-rendu de la réunion précédente a été approuvé après une certaine confusion concernant un vote lors de cette réunion. Cette question sera traitée plus en détail par écrit.

La séance commence ensuite immédiatement par un point sur la procédure en cas d’absence à la fois de la directrice générale de l’administration et de son adjoint. Cette proposition de l’administration suscite des réserves de la majorité (Pro-Kraainem/Kraainem-Unie), car elle remplace un règlement existant (remplacement nominatif) – qui est toujours valable – par une nouvelle version dans laquelle le directeur général désigne le remplaçant. Afin de ne pas compliquer la vie de la commune en ces temps difficiles, la majorité a décidé d’accepter la proposition des services, en s’abstenant toutefois. Nous ne savons que trop bien que lorsque la majorité émet des réserves, l’opposition s’empresse de voter en faveur, quelle que soit la question.

Toute une série d’affaires administratives sont ensuite passées en revue et sont plus ou moins facilement votées ou notées pour information (accord de coopération avec Haviland, rapport de la dernière réunion de ‘Petit propriétaire‘, allocation pour l’église anglicane, nouveaux coefficients de conversion pour le deuxième pilier de pension du personnel communal, un certain nombre d’affaires concernant les intercommunales telles que Iverlec et Zefier, un rapport sur Riopact, modification du règlement de la salle de sports, etc.).

Vient ensuite la motion de Pro-Kraainem/Kraainem-Unie (présentée par Vinciane De Meutter-Cardinael – Kraainem-Unie) visant à demander à la Région flamande de rétablir les feux de signalisation dits « intelligents » du carrefour Av. Reine Astrid/Av. De Wezembeek dans leur état d’origine, la situation actuelle étant totalement confuse (et dangereuse) pour les piétons.

La motion a été reçue avec sarcasme par A. Van Herck (DéFI) qui pense que la majorité fait du surplace avec cette question, alors que sa collègue V. Caprasse (DéFI) n’a aucun problème avec ces feux, et ajoute que c’est une affaire pour le Collège et non pour le Conseil communal (sic). Le bourgmestre Bertrand Waucquez explique que le Collège a clairement demandé, par écrit, à l’Agence (AWV) d’améliorer la situation rapidement mais qu’il n’y a pas encore de réponse officielle et qu’une réponse négative est attendue. Le président, Luc Timmermans, a expliqué que cette motion servait de moyen de pression. La majorité Pro-Kraainem/Kraainem-Unie vote en faveur de la motion. DéFI/MR s’abstient, à l’exception d’un membre qui vote contre.

Comme d’habitude, les questions orales autorisées après les points à l’ordre du jour ont animé le débat. Dorothée Cardon de Lichtbuer (Pro-Kraainem et présidente de la commission du patrimoine) s’interroge sur l’état d’avancement de deux bâtiments communaux, le Chaudron et le PWA (ancien bureau de police), à l’angle de l’av. Reine Astrid/rue F. Kinnen – en direction du Colruyt. Johan Forton (Kraainem-Unie), échevin responsable, a expliqué que la rénovation du PWA se poursuivait afin d’accueillir à terme les activités du Chaudron, et que des travaux étaient actuellement menés sur la sécurité incendie pour la venue d’activités telles que la photographie et la céramique. Le Chaudron devait initialement être mis en location avec un contrat de rénovation, mais ce projet n’a pas reçu le soutien du service communal en charge. Il a donc été décidé que la commune rénoverait le bâtiment une fois que les activités culturelles auront été transférées au PWA.

Guillaume von Wintersdorff (Pro-Kraainem) souhaite que l’échevine E. de Foestraets (MR) lui dise quand les rhododendrons du petit parc de l’avenue des Rhododendrons seront traités. Les piétons et d’autres activités avaient causé quelques dégâts dans le parc. Il n’a pas encore reçu de réponse à ses questions répétées à ce sujet. En l’absence de l’échevine, la parole a été donnée au directeur général, qui, elle, a renvoyé l’affaire au Collège. L’intention était d’en discuter avec l’échevine concernée.

Bruno Vandersteen (MR) n’a pas compris pourquoi la commission de la mobilité n’a été programmée qu’au mois de mai pour discuter du projet de la région flamande de supprimer deux voies sur la l’av. De Tervuren au niveau du rond-point des 4 bras. Nous vous épargnons la suite de la discussion, car le plan a entre-temps été annulé et la commission annulée.

En ce qui concerne la mobilité, il y a d’autres projets importants émanant des Régions, qui auront également un impact majeur sur Kraainem mais sur lesquels l’opposition reste étrangement silencieuse (comme la démolition du viaduc Hermann Debroux à Auderghem, pour ne citer qu’un exemple).

Françoise De Vleeschouwer (DéFI) demande des informations concernant la réduction du Bd de la Woluwe que la région flamande a prévu et l’impact possible sur l’hôpital UCL. Le bourgmestre Bertrand Waucquez, dans une tentative de transparence des faits pour l’opposition, partage son écran et montre, à l’aide de plans et de cartes, que (1) ce n’est qu’une option qui n’est pas encore définitive, que (2) ce n’est possible que lorsque l’échangeur qui se trouve juste au nord sera optimisé, et (3) que la position pour ce dossier de la commune de Kraainem, à savoir un avis négatif, a déjà été communiquée à la région en 2019.

Alain van Herck (DéFI) a posé sa question habituelle sur les primes pour les vélos électriques. Le président se demande tout haut, pourquoi ils devraient bénéficier d’un soutien plus important que les vélos classiques. En tout cas, l’échevine MF. Constant (Kraainem-Unie) a expliqué qu’un projet de règlement est en cours d’élaboration.

Christiaan Marichal pose sa question sur les plans d’une piste cyclable sur l’av. Baron d’Huart, un dossier difficile sur lequel les législatures précédentes se sont cassé les dents. Non seulement la répartition plus ou moins égale des habitants (piste cyclable au milieu ou sur le côté) pose un problème, mais les arbres (certains sont malades) et l’incertitude quant à la reconstruction finale du rond-point des 4 bras jouent également un rôle. Olivier Joris (Pro-Kraainem), président de la commission mobilité, indique qu’une commission sera convoquée à ce sujet.

André Ivanszky (Kraainem-Unie) a demandé un aperçu des travaux prévus qui pourraient bénéficier du soutien budgétisé de Riopact. Le président Luc Timmermans (Pro-Kraainem) insiste à nouveau sur la nécessité de mettre en place des projets, également dans le cadre du Blue Deal. Si Kraainem ne le fait pas, nous perdrons ces budgets au profit d’autres communes. L’échevin des Travaux publics J. Forton (Kraainem-Unie) indique que les services sont en contact avec la personne responsable chez Riopact.

Le prochain conseil communal se tiendra le 25 mai en visioconférence et diffusion sur YouTube.

Recevoir notre newsletter