Compte-rendu du conseil communal du 25 mai 2021

Le conseil communal commence par un certain nombre de décisions et prises de connaissance de nature administrative.

  • L’approbation à l’unanimité des comptes annuels de la fabrique d’église de Saint-Pancrace et Saint-Dominique.
  • La rectification du procès-verbal du 30 mars 2021 pour ce qui concerne la vacance du poste de directeur financier.
  • Le règlement de l’assurance-groupe des employés communaux
  • Le règlement fiscal des documents administratifs
  • La réglementation sur les panneaux lumineux
  • L’assemblée générale de l’intercommunale « Elk zijn Huis »
  • L’assemblée générale de De Lijn
  • L’Assemblée générale d’Iverlek
  • L’assemblée générale de Logo Zenneland et la prolongation de la collaboration
  • La prolongation de l’accord de coopération AZG

Le conseil communal décide que Kraainem participera à la campagne Tournesols de « Kom op tegen Kanker » (lutte contre le cancer) au niveau européen. L’opposition exprime sa préférence pour l’action au niveau belge et n’apprécie pas du tout qu’une des actions consiste à planter des tournesols dans la commune. L’échevine Marie-France Constant (Kraainem-Unie) propose de participer aux deux actions étant donné le faible budget de l’action tournesol. Le point est voté majorité contre opposition sous la protestation de DéFI/MR qui y voit une manœuvre politique (les tournesols 😊). Le fait qu’il s’agisse de la prévention contre le cancer du sein semble – par contre – être moins important.

Quelques questions orales intéressantes :

Le conseiller André Ivanszky (Kraainem-Unie) s’enquiert de la situation des « Kraainembons », une décision prise il y a quelques mois par le conseil communal d’offrir aux citoyens des bons d’achat qu’ils peuvent dépenser chez les commerçants locaux, dont beaucoup ont souffert de la crise sanitaire. L’échevine Anne-Charlotte Sala (DéFI) répond qu’avec le retour à la vie normale, elle ne voit plus l’intérêt de ces Kraainembons (sic). Ce n’est pas tous les jours qu’un échevin fait fi d’une décision prise par le conseil communal, mais Anne-Charlotte Sala va encore plus loin : elle pense à des choses « plus amusantes » (« leuker »). La majorité, bien sûr, ne l’accepte pas et prend l’affaire en main. L’échevine Marie-France Constant (Kraainem-Unie) présentera un règlement pour cette action lors de la prochaine réunion du conseil afin que la décision votée il y a quelques mois puisse être appliquée.

Suite à un cambriolage lors du garage sales de Kraainem en mai, la conseillère Nathalie Woitrin (Kraainem-Unie) demande que – pour des raisons de sécurité – la commune soit officiellement impliquée dans l’organisation de ce type d’événement. Carel Edwards (Kraainem-Unie) ajoute que l’événement est très positif en soi, mais que la publication de l’événement sur www.brocante.be a attiré des visiteurs avec une approche parfois agressive et commerciale.

Le conseiller Bruno Vandersteen (MR) s’enquiert de l’état d’avancement du projet de terrain de padel près du hall des sports. L’échevine Anne-Charlotte Sala (DéFI) répond que les installations permanentes de ce type ne sont pas autorisées dans les zones de loisirs et qu’il y a eu dernièrement une presse négative concernant les nuisances sonores des terrains de padel.

Le conseiller Guillaume von Wintersdorff (Pro-Kraainem) souhaite un suivi de la situation concernant les dommages causés au parterre de fleurs de l’avenue des Rhododendrons. L’échevine responsable, Elisabeth de Foetstraets (MR), répond que les services ont d’autres priorités. Le conseiller von Wintersdorff regrette que ce problème perdure depuis quatre mois.

Le conseiller Guillaume von Wintersdorff (Pro-Kraainem) demande à être invité – pour des raisons purement pratiques – aux réunions du groupe de travail avec Interza et ce en raison de sa fonction de représentant de la commune auprès d’Interza, ce que n’accepte pas l’échevine De Foetstraets.

La conseillère Françoise De Vleesschouwer (DéFI) demande un état des lieux concernant le carrefour des Quatre Bras et le Boulevard de la Woluwe. Le bourgmestre Bertrand Waucquez (Kraainem-Unie) distingue trois dossiers de mobilité en cours :

la réorganisation du carrefour des Quatre Bras

la piste cyclable de l’Avenue de Tervuren

la coupure du Boulevard de la Woluwe vers le Ring

La réorganisation du carrefour des Quatre Bras fera partie d’un plan régional de mise en œuvre spatiale et ne sera traitée que dans un délai de quatre ans.

La ministre Flamande de la mobilité a pris une décision qui annihile le projet de suppression d’une voie de circulation sur l’Avenue de Tervuren au profit d’une piste cyclable plus large et il n’y a donc plus de raison de tenir une Commission Mobilité.

Depuis 2019, la position de la commune est qu’elle est CONTRE la coupure du Boulevard de la Woluwe vers le Ring. Il faut d’abord clarifier la nouvelle jonction ASC Kraainem pour voir comment les flux de trafic seront régulés localement. Une enquête publique est actuellement menée par De Werkvennootschap sur l’ensemble de la question auprès des habitants des communes concernées.

Le conseiller Oliver Joris (Pro-Kraainem) souligne que ce dossier concerne la sous-zone 4 du plan de mobilité de la commune. Il s’interroge sur la faisabilité de son ancienne proposition de n’autoriser que le trafic local dans l’avenue d’Annecy.

Le conseiller Carel Edwards (Kraainem-Unie) demande – pour terminer – un suivi de la motion votée par le conseil communal en avril et qui demandait à l’Agence régionale Agentschap Wegen en Verkeer d’améliorer la sécurité des piétons aux feux de l’intersection Wezembeek/Astrid. L’administration répond malheureusement qu’elle ne peut pas confirmer que la motion a effectivement été envoyée.

Recevoir notre newsletter