Compte-rendu du conseil communal du 23 novembre 2021

Comme d’usage, le conseil communal commence par des points d’ordre administratif :

  • L’approbation des notules du conseil communal du 26 octobre 2021
  • La démission de la conseillère communale Dorothée Cardon de Lichtbuer (Pro Kraainem) et la prestation de serment par la première suppléante de la liste Carine Pin
  • Le remplacement de Dorothée Cardon de Lichtbuer par Carine Pin comme membre des commissions Affaires Administratives et Patrimoine ainsi que présidente de la commission Patrimoine
  • Le remplacement de Dorothée Cardon de Lichtbuer au conseil de police par Guillaume von Wintersdorff (Pro Kraainem)
  • La prise de connaissance de l’ordre du jour de l’Assemblée Générale de l’intercommunale régionale Haviland, le rapport d’activité et le budget 2022.
  • La prise de connaissance de l’ordre du jour de l’Assemblée Générale de l’intercommunale Iverlek
  • La prise de connaissance de l’ordre du jour de l’Assemblée Générale de l’intercommunale Interza et le budget 2022
  • L’approbation du compte-rendu de la commission Temps Libre du 19 octobre
  • L’approbation des subsides de transport aux camps pour les mouvements de jeunesse Kraainemois (scouts et Chiro) ainsi que des subsides de fonctionnement pour les plaines de jeux communales
  • L’approbation des règlements (adaptés) d’utilisation de l’Agora et de sa tarification, qui entreront en vigueur le 1er janvier 2022.

Le conseil communal se poursuit avec les débats amenés par les questions des conseillers communaux.

Le conseiller Carel Edwards (Kraainem-Unie) déplore ne pas avoir reçu de réponse claire quant à ses inquiétudes par rapport au manque persistant de personnel dans les services. Il souhaitait connaître – par sa question au conseil communal du 26 octobre – la proportion de postes vacants dans l’organigramme, ainsi que l’ampleur des absences pour maladie, détachement ou autre raison. Une lettre de l’administration indique que les services s’en occupent et qu’une nouvelle version de l’organigramme sera communiquée dès que possible

La conseillère Vinciane De Meutter-Cardinael (Kraainem-Unie) aborde le sujet du réaménagement du Carrefour des Quatre Bras prévu dans le projet « Werken aan de Ring – Ring Oost » de la Région flamande ». Suite à la réunion d’information prévue à Kraainem le 25 novembre et à l’enquête publique en cours jusqu’au 14 janvier, elle demande quelles sont les étapes qui vont être entreprises par la commune pour se positionner par rapport aux alternatives proposées par la Région Flamande pour réaménager le carrefour. L’échevin de la mobilité Johan Forton (Kraainem-Unie) explique que le dossier va d’abord être analysé en détail car il est complexe. Cela pourrait prendre quelques semaines. Il confirme que la commune va ensuite rendre une position officielle d’ici à la fin de l’enquête publique. En effet l’impact attendu sur la mobilité à Kraainem est important, et ce d’autant plus que la destruction du viaduc Hermann-Debroux – autre axe de pénétration important de Bruxelles par l’Est – semble entre temps chose acquise.

Françoise de Vleeschouwer (DéFI) souhaite connaître l’état du projet d’installer un nouveau parc à conteneurs « de base » à l’ancien emplacement (près du viaduc de l’E40). L’échevin Johan Forton confirme que ce projet se réalisera et que Kraainem Nord disposera bientôt à nouveau d’une déchetterie de proximité.

Christian Maréchal (MR) s’interroge sur une potentielle augmentation récente du nombre de cambriolages et interpelle le bourgmestre à ce sujet. Le bourgmestre répond que les chiffres de la police ne montrent pas d’augmentation significative des (tentatives de) cambriolage mais que la police reste particulièrement vigilante à la situation. Des communications des victimes de cambriolages sur les réseaux sociaux pourraient être à l’origine d’une perception biaisée de la situation générale en matière de cambriolages dans la commune. De toute façon, les réseaux sociaux ne sont pas la bonne plateforme pour communiquer ce genre d’informations.

Alain van Herck (DéFI) aborde le problème des plaintes des riverains de l’établissement New Inn pour les nuisances sonores qu’ils subissent Le Collège a effectivement donné une fois une autorisation ponctuelle pour une dérogation pour une soirée dansante. En règle générale, c’est le règlement de Police qui s’applique : le secteur Horeca (et l’usage d’amplificateurs pour la musique) doit fermer à 01:00 en temps normal et à 02:00 la veille d’un jour de congé (ou WE). Plus de détails dans le règlement de la police.

Alain Van Herck (DéFI)interpelle le bourgmestre sur la phase test de la coupure de la rue Adant au niveau de l’avenue de Wezembeek par des blocs de béton. Le groupe MR-DéFi serait en possession d’un écrit de AWV qui affirmerait qu’il ne s’agit pas d’un test et que la fermeture serait définitive depuis le début. Le bourgmestre marque son fort étonnement étant donné qu’il est lui-même en contact direct avec les instances dirigeantes de AWV à propos de ce dossier et que celles-ci lui ont encore récemment confirmé (par oral et écrit) que cette coupure était bien l’objet d’un test et qu’une évaluation était prévue prochainement.

Françoise De Vleeschouwer souhaite revenir sur le bilinguisme des sociétés de services collectifs, ou plutôt sur l’absence de bilinguisme. Un habitant s’est plaint du manque d’information en Français de Fluvius, notamment sur leur site Internet et par téléphone, et ce suite à un courrier important reçu uniquement en Néerlandais. Le bourgmestre répond que le Collège a déjà interpelé Fluvius à ce sujet, et que cette discussion est déjà passée au Collège. Force est de constater que peu de progrès ont malheureusement été réalisés, et il semble à ce stade ne pas y avoir de moyen d’obliger Fluvius à traduire l’intégralité de leur site ou systématiquement leur communication.

La séance se termine avec la question du conseiller communal André Ivanszky (Kraainem-Unie) sur la composition du groupe de travail « Hoeve Van Deuren » et Maison communale. Il souhaite vérifier que les deux nouveaux mandataires de la majorité, Carine Pin (Pro Kraainem) au conseil communal et Gilbert Theunis (Pro Kraainem) au CPAS y seront intégrés et remplaceront effectivement Dorothée Cardon et Chantal Ochelen qui en faisaient partie. Selon l’échevine Elisabeth de Foestraets (MR), le groupe de travail « n’a peut-être plus de raison d’être », étant donné que le permis a été octroyé par le Collège. Le bourgmestre ne partage pas du tout cet avis et pense au contraire que le groupe de travail va avoir une grande valeur ajoutée dans toute la suite du projet (répartition et utilisation de l’espace, aspects opérationnels…). Le projet “Hoeve Van Deuren” est beaucoup plus que la simple enveloppe extérieure concernant l’urbanisme. De plus, ce groupe de travail est le même que celui qui soit se pencher sur la rénovation de la maison communale.

Prochain conseil communal le mardi 21 décembre à 19h.

Recevoir notre newsletter