Rapport du conseil communal du 23 avril 2019

Un conseil communal au contenu intéressant qui aborde cette fois des problématiques citoyennes : mobilité, sécurité routière, médiation entre voisins … dans une ambiance sereine.

Les premiers points – plus administratifs – sont assez rapidement votés à l’unanimité.  Il s’agit principalement de :

  • L’augmentation du montant du pouvoir de décision délégué par le Conseil Communal au Collège des Bourgmestre et Echevins (de 25.000 à 30.000 EUR).  Le but est d’augmenter l’efficacité dans le cas d’investissements assez urgents (par exemple remplacement de machines d’entretien…).
  • L’octroi d’un subside (intervention dans le coût du logement à Kraainem) au responsable du culte de l’Eglise anglicane de Tervuren.  Il s’agit d’un subside octroyé jusqu’à présent chaque année, sans réelle discussion, mais dont la base juridique et la pertinence seront analysés en détail d’ici la fin de l’année.
  • La prolongation du contrat avec Haviland (Intercommunale dont la mission est de promouvoir le développement social, économique et écologique dans l’arrondissement de Bruxelles-Halle-Vilvoorde) pour sa participation au plan d’urgence de la commune ainsi qu’à une série d’aspects liés à la sécurité.
  • Diverses adaptations au Règlement du “Parcours d’artistes”, événement culturel organisé dans la commune en mai et au cours duquel les habitants exposent leurs réalisations artistiques personnelles.  Ces adaptations ont notamment pour but de favoriser l’exposition des oeuvres chez les artistes plutôt qu’au Château Jourdain. En cas de difficulté pour certains, la salle paroissiale Saint-Dominique sera mise à disposition.

Suivent des votes pour nommer des représentants de la commune dans les Intercommunales suivantes : Iverlek (gestionnaire de réseau électrique) et  Krediet voor sociale woningen (un fond d’aide aux crédits hypothécaires, assez peu actif depuis la baisse des taux).

La parole est ensuite donnée au citoyen Bruno Kesteloot, qui en avait fait la requête au préalable. Son intervention a pour but de sensibiliser les responsables politiques et les services administratifs de la commune aux impacts sur la mobilité dans la commune des projets “Werken aan de Ring Noord en Oost”. La réunion d’information et de consultation organisée par De Werkvennootschap (société qui gère ces chantiers pour la région Flamande) à la maison communale le jeudi 25 avril est une première étape importante mais elle devra être suivie d’un monitoring permanent de ce projet : information des habitants,  recueil et traitement de leur feedback et suivi proactif du projet.

Le Bourgmestre remercie ce citoyen pour cette intervention et encourage vivement ce genre d’initiative (après l’avoir demandé au préalable, tout citoyen a le droit de prendre la parole dans sa langue lors d’un conseil communal) et mandate l’échevin de la mobilité (Pierre Simon-DéFi) et le fonctionnaire responsable de la mobilité pour suivre pro-activement ce projet.

Les questions écrites rajoutées par les conseillers communaux à l’ordre du jour abordent :

  • Un rapport lu par Nathalie Woitrin (Kraainem-Unie) de l’Assemblée générale de l’intercommunale “De Kleine Eigenaar” à laquelle elle a représenté – avec Olivier Joris (Pro Kraainem) –  la commune en avril.
  • Une question de Vinciane De Meutter-Cardinael (Kraainem-Unie) sur l’opportunité de discuter avec la STIB de la prolongation de la ligne de bus 42 depuis le viaduc de l’E40 jusqu’au parking du métro.  Ce qui aurait l’avantage de rendre celui-ci plus facilement accessible sans voiture par les habitants du Nord de Kraainem.

Last but not least, deux interventions orales du bourgmestre (Bertrand Waucquez – Kraainem Unie) :

  • La confirmation de la possibilité de la mise en place d’une médiation entre voisins dans la commune. Dans l’attente de la disponibilité d’un fonctionnaire à Kraainem, l’équipe bénévole de Wezembeek Oppem participera au démarrage.

Suite à deux graves accidents de la circulation récemment,  impliquant tous deux des piétons, et même si dans aucun des deux cas, la commune ne peut être tenue pour responsable, le bourgmestre a demandé à la Police d’inventorier tous les endroits potentiellement dangereux dans la commune et souhaite dégager les budgets nécessaires pour faire faire rapidement les aménagements à ces endroits (réparations éventuelles, éclairage…) ainsi qu’une campagne de sensibilisation de la population.

 

Prochain conseil communal : 28 mai 2019 à 19h